Días de felicidad

16,00 TTC

Disque du Trio Oblivion proposant des interprétations d’oeuvres d’Alain Evert, d’Astor Piazzolla, d’Heitor Villa-Lobos, de Sergio Assad, de Federico Mompou et de Béla Bartok.
Trio composé d’une flûte traversière et de deux guitares classiques.

16,00 TTC

Soucieuses de s’ouvrir à d’autres horizons, les éditions de La Douloureuse Garde distribuent sur leur site ce trio de musique classique : Oblivion.

Cette formation atypique, composée d’une flûte traversière et de deux guitares, nous propose avec son premier disque un voyage coloré. Outre les compositions du Belge Alain Everts, composées spécialement pour le trio, nous pouvons découvrir la musique classique sud-américaine de Piazzolla, Villa-Lobos ou Assad, l’Espagne de Mompou ou encore les danses roumaines de Bartok.

Le Trio Oblivion est né de la rencontre entre trois musiciens issus du Conservatoire Royal de Bruxelles : Marianne Jossinet (flûte), Caroline Schneider (guitare) et Julien Siguré (guitare). Leurs choix de répertoire s’orientent tout d’abord vers la musique sud¬‐américaine (Villa‐Lobos, Piazzolla) pour ensuite s’ouvrir vers le baroque (Haendel, Vivaldi) ou le XXe siècle (Ravel, Fauré). Leur formation assez peu commune (deux instruments polyphoniques et un mélodique) les incite à réaliser des transcriptions pour étoffer leur répertoire, pouvant ainsi aborder des styles musicaux très différents. Les trois musiciens, par l’alliance des douze cordes des deux guitares avec la flûte, explorent les musiques savantes et traditionnelles, du néo-classicisme au modernisme en passant par le populaire, et proposent dans leurs récitals un voyage géographique et musical.

Días de felicidad :

Alain EVERTS (1959)
1. Días de felicidad (6:02)
Heitor VILLA-LOBOS (1887–1959)
2. Bachianas brasileiras n° 5 — Aria (Cantilena) (5:33)
Federico MOMPOU (1893–1987)
3. Canción y Danza n° I (3:19)
4. Canción y Danza n° III (3:58)
5. Canción y Danza n° V (3:41)
Astor PIAZZOLLA (1921–1992)
6. Oblivion (3:36)
Alain EVERTS (1959)
7. El Patio de la fuentes (5:34)
Heitor VILLA-LOBOS (1887–1959)
8. chôros n°5 « Alma Brasileira » (4:58)
Béla BARTOK (1881–1945)
— Six Danses populaires roumaines
9. Jocul cu bâtă (1:08)
10. Brâul (0:32)
11. Pe loc (1:08)
12. Buciumeana (0:46)
13. Poarga Românească (0:33)
14. Mărunțel (0:59)
Sérgio ASSAD (1952)
15. Farewell (2:47)

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Días de felicidad”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.